Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'ombre et de lumière, tome 1: La tueuse de l'ombre

Publié le par Mililivre

D'ombre et de lumière, tome 1: La tueuse de l'ombre

Auteur: Céline Musmeaux

Editeur: Nymphalis

Prix: 18,99 Euros

 

 

Résumé

Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans.
Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur.
Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu'Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur…
Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?

 

Mon ressenti

Je ne connaissais pas du tout cette maison d'éditions. Lorsque celle-ci ma contactée, j'ai hésité avant d'accepter un service presse mais en lisant le résumé D'ombre et de lumière et en voyant la couverture, j'ai été assez séduite et j'ai accepter.

Merci aux éditions Nymphalis pour ce partenariat.

 

Il y a quatre ans, Emilie a vu ses parents et son meilleur ami qu'elle aimait secrètement mourir sous ses yeux. Le chef du clan d'assassins l'enlève et fait d'elle une esclave.

Cette dernière, pour ne pas finir prostituée, s'engage à être "l'ombre" du fils du chef. Elle devient donc sa tueuse. Je n'en dirai pas plus sinon je risque de vous raconter la moitié du livre puisqu'il y a peu de grands axes dans cette histoire.

 

Une très bonne base d'histoire qui m'a vraiment intéressée. Le problème, c'est que l'histoire est extrèmement lente. Il ne se passe pas grand chose durant ce tome. Jusqu'au premier tiers du livre, mis à part le fait que l'héroïne se répète sans arrêt, ça ne va pas trop mal mais à partir de là, c'est d'un ennui! 

L'histoire tourne en rond à de nombreuses reprises, certains évènements se répètent et se répètent encore... De même que les personnages qui ne font que se dire, pendant plus de la dernière moitié du livre, qu'ils s'aiment, que monsieur veut la protéger, qu'elle ne le mérite pas, qu'elle veut se suicider.

Emilie qui parait au départ être une fille à fort caractère, sans peur et sans coeur, se révèle finalement trouillarde et pleurnicharde! Elle pleure à presque toutes les pages dans la deuxième moitié du roman! Alors je ri quand un des personnage lui dit qu'elle est forte et qu'elle ne pleure pas... On voit bien là qu'elle n'a pas passé beaucoup de temps avec elle...

Je peux comprendre qu'elle soit terrorisée par Léon, il est terrible et fera tout pour l'avoir au près de lui, quitte à la blesser et tuer son amour mais de là à la voir terrorisée par les commentaires, certes désobligeants de certains amis de son chevalier, je la pensais avec plus de caractère et de répondant que ça. On dirait que d'être avec cette personne la rend vulnérable et qu'elle ne sait plus rien faire par elle-même.

La romance est jolie mais plate et fade. Je n'ai pas adhéré au côté plus que guimauve de la relation des deux personnages.

De plus, la fin n'en est pas une. Je pensais qu'enfin il allait y avoir une issue à cette suite de répétitions d'événements mais non, on finit sur un cliffhanger que je trouve un peu mal venu puisqu'il s'est passé cette même chose toute la seconde moitié du livre...

Juste pour info: Sur la page facebook de la maison d'éditions, on annonce une romance médiévale et fantastique. Il n'y a aucune part de fantastique dans cette histoire.

 

Côté écriture, quelques choses m'ont vraiment embêtée:

Presque toutes les phrases des dialogues se terminent par des points d'exclamation. Alors, d'accord, les gens de cette époque s'exprimaient peut-être de façon théâtrale, je ne sais pas mais là, c'était trop. J'avais l'impression que les personnages criaient tout le temps...

J'ai constaté beaucoup de répétitions! Tant dans les événements (les attaques de Léon avortées) que dans les dialogues. Leurs conversations sont donc extrêmement limitées...

Le livre n'est malheureusement pas assez corrigé. Il reste encore beaucoup de fautes: des mots manquants, des mots remplacés par des autres qui rendent les phrases incohérentes ou encore des fautes de frappe. Je peux comprendre qu'il en reste quelques unes, je ne suis d'ailleurs par un exemple sur le sujet mais là, c'était trop.

 

Pour tout vous dire, j'ai été très déçue par ce livre. Je me suis ennuyée durant cette lecture. J'ai voulu le finir car c'est un service presse et parce qu'aussi, j'espérais que l'histoire bouge enfin et me fasse changer d'avis. Ca n'a malheureusement pas été le cas.

C'est vraiment dommage car le début de l'histoire était très prometteur...

 

 

 

Commenter cet article

Cristal 02/11/2015 19:25

C'est le risque avec l'achat d'images dans des banques d'images... Il y a eu le même cas avec des romances.

Cristal 19/09/2015 15:37

Ce qui me dérange, c'est que la maison ne publie que Céline Musmeaux.
On peut du coup se demander si ce n'est pas de l'auto-édition déguisée, d'où le manque de corrections...

Mililivre 21/09/2015 15:17

Ca se pourrait. Comme me l'a dit une copine l'autre jour, certains petites ME ont démarrer comme ça.
Après effectivement, pour décoller, il faut réussir à séduire le public. Là, en l'occurrence, ça n'est pas du tout le cas! Quelle déception!!!!

Leslecturesdesab 17/09/2015 22:40

Oui dommage parce que le résumé est super alléchant et la couv est belle ... :(

Mililivre 02/11/2015 14:43

En plus?! Déjà que le bouquin n'est pas fameux...

Cristal 01/11/2015 20:05

La couverture est similaire à celle de la nouvelle "Morsure", parue un peu avant.