Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The air he breathes

Publié le par Mililivre

The air he breathes

Auteur: Brittainy Cherry

Editeur: Hugo et roman

360 pages

Prix: 17 euros

 

Résumé

Tristan et Elisabeth sont voisins. Ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisis de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elisabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'à deux, ils seront plus forts pour vaincre leurs fantômes.

C'est sans compter sur les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

 

Mon ressenti

Wouha! Alors, on se pose et on réfléchit à ce que qu'on va dire sur ce livre qui est juste une bombe pleine de sentiments et de sensualité.

L'auteure nous capte dès les premières pages et réussit à nous tenir tout le long de l'histoire.

C'est dur et tout doux en même temps, cette histoire nous fait mal mais aussi du bien car c'est triste mais en même temps plein de joie et de bonheur. J'ai été boulversée... souvent. J'ai aussi eu bien des fous rires qui font du bien mais aussi des coups de stress par certains rebondissements. J'ai vécu à fond cette histoire. Ces personnages qui tentent tant bien que mal de survivre à la perte d'êtres chers et qui s'entraident afin de pouvoir se reconstruire.

Je les ai beaucoup aimé, ils sont intelligents et attachants. Les personnages secondaires jouent tous un rôle très important et certains donnent un peu de légèreté au récit.

Je suis ravie d'avoir lu cette superbe histoire, cet hymne à la vie, cette renaissance qui nous montre que la vie vaut la peine d'être vécue et que même si certaines plaies ne se refermeront jamais, il y a toujours un espoir de se sentir mieux et surtout que chacun à droit au bonheur, quelques soit les pertes qu'il a subi.

Magnifique et touchante histoire que j'ai savouré en prenant mon temps, tout tranquillement mais qui m'a captivée du début à la fin.

Commenter cet article