Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rivage mortel

Publié le par Mililivre

Auteur: Carrie Ryan
Editeur: Gallimard jeunesse
519 pages
Prix: 17,50 Euros
 
 
Résumé 4ème de couverture
  
La vie de Gabry est calme et sereine dans son petit village au bord de la mer. Mais de l'autre côté de la Barrière, le danger est là. Les mudos reviennent de la mort, en quête de chair humaine. Pourtant un soir, la tentation est trop forte, Gabry et ses amis franchissent la Barière... Catcher, qu'elle aime, a-t-il été infecté ? Et d'où vient Elias, l'étranger ? Gabry, peut-elle croire en l'avenir ? Pas avant d'avoir affronté le passé de sa mère, Mary, dans la Forêt...
 
 
 
Mon ressenti
 

Tout d’abord, je voudrais remercier Aurore pour le prêt de ce livre. J’ai adoré !

J’avais vu ce livre en rayon dans les magasins mais la couverture ne me plaisait pas vraiment et j’avais un peu peur qu’il soit lent comme son prédécesseur La forêt des damnés. Mais j’avais une envie de lire du zombie et ma copine Aurore m’a affirmé qu’il était meilleur que le 1ER tome alors je me suis lancée.

Cela fait un bout de temps que j’avais lu La forêt des damnés alors j’ai été assez contente de retrouver Mary, qui s’est enfuie de la forêt. Elle s’occupe dorénavant du phare de Vista et vit avec sa fille Gabrielle. Cette ville est tout comme son village l’était : clôturé. Pour que les damnés, appelés mudos dans cette ville, ne puissent  y entrer.

Sauf que dans ce tome, l’histoire n’est pas écrite de son point de vue, mais de celui de Gabrielle. Un soir, elle franchit la barrière avec un groupe d’amis et son petit ami se fait infecter par un brisant, souvenez-vous de la damnée qui était beaucoup plus rapide que les autres, elle fait partie de ceux–ci. Il s’enfuit mais Gabrielle fera tout pour le retrouver et être présente pour lui jusqu’au bout, jusqu’à l’inévitable, jusqu’à ce qu’il devienne un mudo. Pour cela, elle devra franchir toutes les limites imposées par le protectorat,  par les barrières et par la logique…

Dès les 1ères pages cette fois ci, l’action est présente, l’ambiance est pesante, oppressante. La ville est régie par le protectorat qui interdit à quiconque de passer les barrières. Ce groupe de jeunes qui l’a franchie ce soir-là attend sa sanction, en cage ! Mais Gabrielle s’est enfuit avant de se faire prendre alors elle part à la recherche de Catcher, son petit ami. Mais le monde au-delà des barrières va lui réserver bien des surprises…

Je trouve Gabrielle assez immature au début du tome mais elle évolue et change, comme tous les autres personnages du livre. Elle passe de la jeune femme peureuse et dont le seul souci est de savoir comment s’y prendre pour son premier baiser à une jeune femme courageuse qui se bat pour sa survie et la survie de son groupe.

Je redoutais que la seule intrigue du livre soit simplement la recherche de Catcher mais non, il se passe beaucoup d’évènements. De nouvelles rencontres et beaucoup d’épreuves à franchir.

Dans ce livre, l’auteure nous éclaire beaucoup sur certains points du 1er tome, et j’en suis très contente car j’avais  été très dérangée par certaines questions sans réponses.

        L’écriture de l’auteure est fluide, le livre se lit très vite.  J’ai lu ses 500 et quelques pages en à peine 4 jours !  Je suis sans problème entrer dans l’histoire et facilement trouvée à la place de Gabrielle. J’ai ressenti beaucoup d’émotions durant cette lecture passant par la révolte ou l’amour… J’ai adoré !

Entre deux lectures de ce livre, j’ai vraiment eu du mal à patienter, je voulais savoir encore et encore ce qu’il allait se passer.

Je ne peux que vous le conseiller. Si vous avez aimé La forêt de damnés, vous allez adorer Rivage mortel !

Coup de cœur pour moi !

 


Voir les commentaires

Les Larmes Rouges tome 1: Réminiscences

Publié le par Mililivre

Auteur: Georgia Caldera
Editeur: Les éditions du Chat Noir
564 pages
Prix: 23,90 Euros
Une perle noire...
 
 
 
Résumé 4ème de couverture
« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!
 
 
Mon ressenti  
 
En achetant ce livre,  je n’en savais presque rien. Je savais qu’il parlait de Cornélia, une jeune femme qui tente de se suicider et qu’un homme la sauve. C’est tout. J'avais vaguement entendu parler de vampires mais sans confirmation. Le trailer, aussi magnifique soit-il, ne nous révèle rien de plus non plus. Et je me suis mis un point d’honneur à ne pas lire les avis des autres lecteurs de peur de me spoiler.
Ce qui m’a fait craquer pour ce livre est l’ambiance sombre qui se dégage des illustrations que j’ai pu voir sur la page Facebook des Larmes Rouges, le trailer qui laissait présager des évènements macabres et sanglants ainsi que ces phrases : « Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Avant la sortie, j’ai  pu lire le premier chapitre qui ne m’en a pas appris beaucoup plus sur l’histoire mais qui donne de suite le ton du roman. Nous entrons dans cet univers sombre et dénué de tout espoir.
Ce début de roman m’a vraiment intriguée. Après la tentative de suicide de Cornélia, son père décide de lui octroyer un peu de répit. Ils emménagent ensemble dans la maison de ses grands-parents décédés depuis longtemps. Lorsqu’enfin tout va pour le mieux, Cornélia commence à avoir des hallucinations macabres et terrifiantes et fait d’étranges rêves…
On ne sait pas où nous emmène l’auteure, les personnages sont mystérieux même ceux sympathiques ne nous inspirent pas vraiment confiance. Cornélia va bizarrement retrouver son sauveur à Rougemont, que fait-il ici ? Est-ce qu’il la suit ? L’a-t-il sauvée pour de mauvaises raisons ? Lui veut-il du mal ? Beaucoup d’interrogations dont nous trouvons peu à peu les réponses au fil de notre lecture mais qui nous emmène vers d’autres interrogations bien plus sombres…
Je ne vous dirais rien de plus sur l’histoire.  Je veux que comme pour moi, ce livre vous reste plein de mystères.
J’ai été complètement happée par cet univers nouveau et inédit que nous présente Georgia Caldera. Les descriptions des lieux, des personnages et leur comportement nous emmènent dans une toute autre dimension qui m’a totalement séduite.  J’attendais beaucoup de cette lecture. Les illustrations m'ont donné l'espoir de trouver une ambiance sombre comme je les aime et je dois avouer que je ne suis pas déçue! J’ai réellement passé une semaine hors du commun avec ce livre entre les mains! Les personnages principaux ont des personnalités très interressantes. Cornélia, la jeune fille « en détresse » faible et forte à la fois et Henri, ahhhh… Henri, mon préféré, fort, froid, distant et parfois cruel mais en même temps si tendre et si proche qu’il en est troublant.
Lorsque j’ai vu que le roman n’était pas écrit à la première personne, j’ai eu un peu peur de ne pas réussir à m’identifier au protagoniste et le plus étonnant est que je ne me suis pas identifiée à Cornélia mais j’étais Cornélia ! J’ai vécu toutes ces situations avec elle, j’ai ressenti des choses que peut-être elle-même n’a pas ressenties tellement j'étais prise par l'histoire.
Quoique pas si étonnant que ça finalement car j’ai beaucoup aimé le style de l’auteure.  Elle réussit sans problème à nous faire pénétrer dans son monde. Et alors que dans cette catégorie de livres nous trouvons en ce moment beaucoup de romans au langage plus que familier, ici l'auteure utilise un langage soutenu et ça fait du bien! Les personnages parlent sans insulter les autres à tout va et c’est très agréable de lire un français bien maitrisé.
Presque 600 pages pour ce livre, ça peut paraître beaucoup et on pense qu'à un moment l'histoire va s'essouffler mais il n'en est rien, et même si le rythme de l'histoire peut se montrer parfois lent, à aucun moment je me suis lassée ou ennuyée. Tout le long, j'ai lu de plus en plus avidement les pages, ma soif d'en savoir plus à chaque fois devenait obsédante, si bien que même lorsque je n'avais que quelques minutes, même si c'était pour lire seulement quelques pages, je prenais mon livre. Le bruit environnant ne devenait alors plus qu'un murmure et je me perdais dans ses mots... 
Lorsque j'ai compris de quel "sujet" traitait ce récit, j'ai eu peur de retrouver certaines choses que j'avais lues auparavant mais encore une fois, l'auteure maitrise son sujet et nous en propose une version "revisitée" tout en revenant aux bases et tout en étant cohérente.
J'ai terminé de lire Les Larmes Rouges hier soir mais j'ai du mal à me défaire de cette histoire, de cet univers et des personnages.
Lorsque je m'attends à lire un bon livre, de par les avis des autres ou l'ambiance qu'il dégage tant au niveau de la couverture que du résumé, je deviens exigeante envers ce livre et il m'arrive parfois d'être déçue. Là, en l'occurence, j'ai été agréablement surprise de trouver dans ce roman tout ce que j'attendais!
Les Larmes Rouges est un gros coup de coeur pour moi!
 
Pour le commander c'est ici
 
Le superbe trailer
 
 
 

Voir les commentaires

Résultats concours marque-page n°1

Publié le par Mililivre

 

Merci aux 35 participants de ce petit concours d'avoir accepté de partager leur dernier coup de coeur sur le blog.

 

Pour le tirage au sort, je me sers simplement des numéros de commentaires et laisse random.org faire le boulot. J'ai un peu de mal avec ce... programme? lol je ne sais pas lui demander d'en choisir plusieurs à la fois donc je procède au tirage au sort un par un.

Pour les personnes ayant laissé plusieurs commentaires, je ne tiendrai compte que du 1er commentaire posté donc si je tombe sur un "second message" je tirerai au sort un autre numéro.

 

Sans plus attendre voici les numéros gagnants et les pseudo associés:

 

Le 15: Stéphanie

Le 20:Les Yeux Plus Gros Que Le Temps

Le 30: Océane

 

Félicitations les filles!

 

 

Envoyez moi vos coordonnées à mililivre@free.fr avant samedi. Dans le cas contraire, je remettrai en jeu le marque-page.

Les MP partiront dès que possible.

Merci!

Voir les commentaires