Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Timelapse

Publié le par Mililivre

Timelapse

Auteur: Nadia Richard

Editeur: Michel Lafon

317 pages

Prix: 14,95€

 

Résumé

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité. Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme  réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ? Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.

 

 

Mon ressenti

Merci aux éditions Michel Lafon!

Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre, de cette histoire. D'un côté, ça m'a plu, cette fille qui, d'un coup, réussit a figer le temps, tout ce côté fantastique était très intéressant mais trop relégué au second plan, presque inexploité pendant une bonne partie de l'histoire. Mis en avant ici, les histoires d'amour des personnages. Alors pourtant, j'adore la romance! Mais là, ça m'a plutôt agacée... Samantha est trop incohérente dans son comportement vis à vis des personnages masculins et leurs réactions à tous trop puériles m'ont vite énervée.

Je m'attendais à être passionnée par l'histoire dès les premiers chapitres mais ça n'a pas vraiment été le cas. J'ai trouvé que l'intrigue de fond traînait en longueur et était parfois complètement effacée.

Il n'y a vraiment qu'à partir d'un peu plus des 3/4 du livre qu'on avance enfin et que l'intrigue nous prend dans une sorte de tourbillon. Autant dans la première partie, on s'endort un peu, autant la suite des évènements s'enchaînent et on ne sait plus trop où on en est. Soit je n'ai pas été assez attentive, soit effectivement je ne comprenais pas tout mais j'avais l'impression que tout s'emmêlait.

Bien sur, la fin nous donne les infos dont nous avons besoins pour tout remettre en ordre... ou presque car pour moi, même si j'ai bien aimé cette fin qui gagne un peu en maturité par rapport au reste du livre, une incohérence persiste ou une incompréhension de ma part peut-être... Je ne peux rien dire pour ne pas spoiler mais je pense qu'on manque d'explications à ce moment là ou peut-être qu'un second tome est en cours d'écriture? Je ne sais pas, mais je reste un peu sur ma faim à ce niveau car je ne comprends pas: Comment? Pourquoi? Qu'advient-il de la vie des personnages? On ne sait rien! Et je trouve cela bien dommage...

C'est ici un roman très jeunesse, que ce soit dans les dialogues ou encore la façon dont se comportent les personnages, je n'ai pas toujours adhéré... Bien sur, on est dans un entre-deux... Entre l'adolescence et l'âge adulte... Mais ils parlaient un peu comme mon fils de 13 ans alors qu'à 18 ans, on a normalement un peu plus de plomb dans la cervelle... Je les ai tous trouvé très immatures.

Alors j'avoue, j'ai vraiment traîné dans la lecture de ce livre qui s'annonçait passionnant et qui finalement m'a assez déçue. On commence dans un livre fantastique qui tourne à l'eau de rose pour finir de nouveau en fantastique et cela nous perd. L'auteure aurait pu mêler le tout, cela m'aurait évité de perdre le fil et de décrocher de nombreuses fois...

 

Voir les commentaires

Scorpi, tome 1: Ceux qui marchent dans les ombres

Publié le par Mililivre

Scorpi, tome 1: Ceux qui marchent dans les ombres

Auteur: Roxanne Dambre

Editeur: Editions de l'Epée

240 pages

Prix: 16,90€

Résumé

Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d'eau, son T-shirt plaqué par la pluie.
Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »
Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l'air de débarquer d'un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.
Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses "invités", Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu'elle a rencontré les Scorpi ?

 

Mon ressenti

Ca faisait très longtemps que je n'avais pas lu ce genre de livre, du YA fantastique et ça m'a fait du bien d'y revenir!

J'ai adoré le fond de l'histoire et l'univers dans lequel évoluent les personnages! C'est sombre à souhait car les personnages sont vraiment très dangereux mais en même temps, ils sont très attachants et certaines de leurs répliques sont tellement drôles! Ce contraste est incongru mais tellement bienvenu! Ce fût donc un réel plaisir de découvrir cette histoire qui s'engloutit très vite.

Nous suivons ici Charlotte, gentille et un brin naïve qui recueille Elias, ce petit garçon de 10 ans qu'elle découvre seul, au pied de son immeuble. Il semble ne pas venir du même milieu qu'elle, il lui paraît triste et maltraité. Il ne parle que de violence et de meurtre, pour lui, cela est normal car il a grandi dans la famille la plus connue de tueurs à gage... Paradoxalement, ce gamin est débordant d'amour! On s'attache très rapidement à lui. C'est lorsque Adam, le grand frère d'Elias débarque que les choses se compliquent... Charlotte est alors embarquée dans univers inconnu, peuplé de créatures imaginaires des plus dangereuses.

La plume de l'auteure est simple, fluide et très addictive! Les personnages sont si attachants qu'on en oublierait presque leur travail. L'histoire est, quant à elle, vraiment bonne et j'ai vraiment hâte de lire la suite!

Seul petit bémol, quelques détails maladroits du genre Elias qui a 10 ans mais qui à l'air de faire la taille d'un petit de 5 ans... Heureusement, ça ne m'a pas gênée plus que ça dans ma lecture.

Très belle découverte pour moi en tout cas!

Voir les commentaires