Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Delirium

Publié le par Mililivre

Auteur: Lauren Oliver

Editeur: Hachette 

451 pages

 

 

 

 

Résumé 4ème de couverture

 

Et si rien n'était plus dangereux que l'amour?

Plus que quatre-vingt-quinze jours, et je serai enfin protégée de l'amor deliria nervosa. Après le protocole, je serai heureuse et en sécurité. Pour toujours. Et je l'ai toujours cru. Jusqu'a aujourd'hui. 

Car aujourd'hui tout à changé.

Si l'amour conduit à la folie, alors je veux perdre la raison. 

Si l'amour est une maladie, alors je veux être contaminée.

Si l'amour est la vérité, alors je préfère une seule seconde de cette vie qu'une éternité de mensonges.

 

Mon résumé

 

Lena vit dans une société où la maladie mortelle la plus crainte est l'amor deliria nervosa, autrement dit, l'amour.

Il y a plusieures années, un remède a été trouvé. Une opération obligatoire à tous doit être pratiquée à la majorité de chaque individu. Avec celle-ci, plus de risque de contracter la maladie. Elle supprime tout sentiment d'amour...

Tout ceci est dans les moeurs, tous craignent cette maladie et attendent avec impatience le moment de leur "protocole", ils savent qu'a ce moment, ils seront guéris.

Avant le protocole, chacun passe une évaluation qui déterminera avec qui ils devront se marier. C'est comme cela, et c'est la meilleure solution.

Le jour de l'évaluation de Lena, une rencontre va boulverser sa vie, ses croyances, son monde va s'effondrer...

 

Mon ressenti

 

  Cette histoire ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire auparavant.

Dans cette société, l'amour, les sentiments sont un mal dont il faut absoluement guérir, car l'amour peut faire souffrir, la joie et le bonheur peuvent mener à la tristesse et au désespoir.

Le gouvernement à créer des lois qui dictent le comportement et les pensées des gens, les garçons et les filles n'ont pas le droit de se parler, un couvre feu est instauré, les musiques et livres sont controlés, les non-immusés sont en permanence surveillés et le livre de 3 S est là pour les remettrent dans le droit chemin, tel une bible "anti-amour".

Lena fait parti des ses jeunes qui croient que le "protocole" est la meilleure chose qui puisse leur arriver. Sa mère étant morte 12ans auparavant à cause de cette maladie qui rend fou et pousse au sucide, elle pense que c'est la meilleure solution pour être heureuse.

Jusqu'au jour où elle rencontre Alex...

 

Au départ, malgré cette histoire très interressante, j'ai trouvé le roman assez plat, on y parle du quotidien de Lena, qui n'est pas ininterressant mais sans vague... Ce n'est qu'à partir de 150 pages passées que j'ai commencé à vraiment accrocher. A l'apparition d'Alex. Ce mystérieux garçon. C'est lui qui pimente cette histoire, c'est lui qui ouvre les yeux de Lena sur cette vie qu'elle mène, complètement fausée par cette obcession qui est de n'éprouver aucun sentiments et qui lui montre "l'envers du décors" de cette société complètement réjentée par ce système.

Leur histoire est unique et leur histoire d'amour est exceptionnelle. On ressent vraiment le lien qui les unis et lorsqu'ils sont ensemble, le temps se fige et plus rien d'autre ne compte. Lena semble oublier que la date de son protocole approche...

 

J'ai dévoré les 100 dernières pages, seulement... et je trouve cela dommage. Il n'y a qu'a la fin que j'ai vraiment été happée par l'histoire et du coup, je reste sur ma faim. Surtout après cette fin qui m'a réellement frustrée, très belle, mais qui m'a vraiment énervée, j'aurai vraiment aimé que ça se termine autrement!

Je sors de ce roman le cerveau complètement engourdi, je ne pensais pas que ce livre me ferai cet effet là, même après l'avoir lu!

La mise en place est longue mais peut être necessaire pour nous faire entrer dans l'histoire et une fois qu'on y est, on a du mal à en sortir. L'histoire est tellement hors du commun qu'on ne se doute à aucun moment de ce qu'il va se passé, chaque nouvelle page est une surprise.

Ce livre n'est pas un coup de coeur pour moi mais néanmoins je ne regrette pas de l'avoir lu. Il a fait naître en moi des sentiments tels que la révolte et la frustration. Alors du coup, ce que je ressens pour ce livre est très contradictoire car j'aime qu'un livre me fasse autant ressentir les sentiments des personnages mais là, ce sont plutôt des sentiments négatifs et du coup je me sens mal... Pour moi, l'auteure a réussi à faire passer son message... 

Le livre idéal pour les lecteurs qui aiment les histoire d'amour à la "Roméo et Juliette".

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Misspendergast 01/12/2013 21:58

J'ai beaucoup aimé mais je n'ai toujours pas eu le temps de lire la suite! Une dystopie bien agréable à lire et pas trop noire.

Mililivre 02/12/2013 13:00



Le second tome est encore meilleur! Une très bonne dystopie! :)



Justine 08/01/2012 14:02

Je me demande bien comment va être la suite...

Mililivre 08/01/2012 18:23



Oui je me demande aussi! La réponse bientôt! :D



Aube 20/06/2011 21:21


J'ai un peu le même avis que toi. Le début est long à se mettre en place sans pour autant être ennuyeux et la fin est vraiment frustrante.


Mililivre 21/06/2011 03:47



Contente de ne pas être la seule! J'avais peur de passer pour la rabat-joie car je n'ai lu pour l'instant que des critiques très très positives au sujet de ce livre. ;)



Aurore 20/06/2011 18:58


Ça m'a pas l'air trop mal! Mais ça me rappel un peu sur se système d'operarion a la majorité "ugllies" de Scott westerfeld! En 4tomes, sur le même principe de bannir une part de notre humanité mais
dans se livre pour une raison bien particulière!!!
Mais la je suis curieuse!!! Alors pourquoi pas faire la connaissance de ces deux jeunes gens!!!! J'espère juste accrocher plus vite que toi! Car quand je n'accroche pas direct, j'ai du mal a entrée
dans l'histoire!!!
Bisous mili


Mililivre 20/06/2011 20:22



Il est bien, l'histoire est bien construite, le monde où ils vivent est bien monté, si je puis dire... Mais voilà, je n'ai réellement accrocher qu'a la fin et je trouve ça dommage. Et la fin
est.....