Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Envoûtements

Publié le par Mililivre

Auteur: Sylvia Day

Editeur: Michel Lafon

269 pages

Prix: 14,95 Euros

 

Envoutements_poster.png

 

 

Résumé

 

Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.

Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.

– Victoria.

Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.

– C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…

 

Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?

 

 

 

Mon ressenti

 

J'en ai entendu des vertes et des pas mûres sur ce livre, sur son histoire mais je l'avais déjà demandé en service presse alors trop tard pour changer d'avis, sitôt reçu, sitôt lu! Pas pour me débarrasser mais plutôt par curiosité. Et d'ailleurs, je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour leur confiance et de m'avoir permis de me faire mon propre avis..

   

    J'avoue être assez contente même si mon avis sur ce livre est très mitigé car je m'attendais à quelque chose de vraiment horrible à lire et même si je n'ai pas vraiment accroché, ça n'était pas aussi moche que je m'y attendais.

 

J'ai beaucoup aimé l'histoire de fond, bien que particulière, elle est très intéressante dommage qu'elle soit "bouffée par les scènes de sexes sans intérêts et donc trop peu développée. 

Nous rencontrons Victoria, c'est une métamorphe qui ne peut se changer qu'en chat.

Les personnes de son espèce sont appelés les "Familiers", le Haut Conseil les assignent à un sorcier avec qui il doit se marier. Le "Familier" doit obéïssance à son "maître" et lui être totalement dévoué, sauf que depuis que le sorcier/compagnon de Victoria, qu'elle aimait éperdument, est mort et lui a transmit ses pouvoirs, elle ne veut plus être dominée et elle a assez de pouvoir en elle pour résister à tous les chasseurs que lui envoie le Haut Conseil pour la dresser...

Jusqu'au moment où elle rencontre Max. Elle sait pourquoi il est venu et commence à jouer un jeu dangereux avec lui auquel elle pourrait bien se perdre...

 

Jusque là, rien ne m'a vraiment choquée ou dérangée, j'ai trouvé même cette histoire très sympathique, sauf que, effectivement, quand on parle de dressage, c'est du vrai dressage comme on peut dresser les animaux, c'est là que ça devient vraiment spécial...

Moi qui suis un poil féministe et qui aime les héroïne à fort caractère, je n'ai pas supporté de voir Victoria se rabaisser à obéïr à des choses qui l'horripilaient et qu'elle s'était promis de ne jamais faire. Alors oui, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis mais là, c'était trop dans l'extrème. Victoria qui a pourtant un caractère de feu se trouve, bien trop vite à mon goût d'ailleurs, dans les bras de Max telle une poupée de chiffon qui lui laisse faire ce que bon lui semble d'elle et de son corps en échange de la becquée ou de caresses...

J'aurais voulu la voir lutter plus, qu'elle ne se donne pas corps et âme si rapidement, du coup, je n'ai pas été vraiment séduite par le personnage. J'ai un peu plus apprécié Max, il m'a paru plus crédible, dans sa façon d'être même si ses jeux sexuels qui s'orientent vers un SM violent ne m'ont pas plu du tout.

 

Le livre est en 3 parties qui m'ont donné l'impression d'avoir été écrites séparément, comme des nouvelles qui se suivent et ont finalement été rassemblées. Sauf qu'il aurait sans doute fallu supprimer quelques passages de rappels, ça donne quelques fois des répétitions.

Le style d'écriture est cependant assez fluide donc le livre se lit très rapidement même si j'avoue avoir un peu ramée à partir de la seconde partie mais plus à cause de l'histoire et des répétitions. La troisième partie, qui est un peu plus basée sur la magie est un peu plus intéressante.

Peut-être que ce que je vais dire est idiot car c'est un livre érotique mais ce SM et ce "trop plein" de scènes de sexe, qui m'ont souvent parues inutiles, ne font pas très bon ménage avec l'histoire de fond qui concerne la magie, je suis presque sûre que sans cela, j'aurais bien plus apprécié ma lecture.

Trop de sexe tue le sexe. On dirait que les scènes de sexe ont été écrites pour combler les moments creux de l'histoire et ne m'ont vraiment pas séduite. Du sexe tout le temps et pour rien, je n'ai même pas ressenti le plaisir des personnages car rien n'est vraiment bien développé.

 

En écrivant cet avis, je me rends compte que ce livre est une déception quand même pour moi, c'est le second livre de Sylvia Day que je lis et auquel je n'accroche pas, j'ai l'impression que ses écrits ne me conviennent pas, je retenterai peut-être plus tard mais pour le moment, je vais m'abstenir de lire ses livres.

 

 

 

Commenter cet article

satine's books 07/10/2014 21:27

Je t'avoue que c'est aussi une belle déception pour moi. J'ai pas du tout adhérer à son style et à la trame de l'histoire...

Mililivre 08/10/2014 12:51



Oui c'est très spécial... Je n'ai encore vu aucun avis positif sur ce livre...