Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La communauté du Sud tome 3

Publié le par Mililivre

Auteur: Charlaine Harris

Editeur: J'ai Lu

375 pages en format de poche

 

  images[3]-copie-1

 

Résumé 4ème de couverture

 

 Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière : lasse de supporter l'indifférence de Bill, son beau vampire parti en voyage, elle part enquêter au sein de la pègre des suceurs de sang. Aidée d'un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante - une vampire sexy en diable - et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d'Eric, le dangereux et séduisant Viking mort ... 

 

Mon ressenti

 

Que de bonnes surprises dans ce 3ème tome. Enfin, non, pas que... une mauvaise aussi: Bill! Le sa....! Moi qui le croyait si amoureux d'elle qui ne pourrait jamais lui faire de mal...pfff

Sookie, lors d'une mission pour retrouver Bill qui a disparut, rencontre Lèn, un loup-garou "sexy en diable" pour reprendre une de ses expressions. Elle se sent immédiatement attirée par lui. Du coup, elle se pose des questions sur sa relation amoureuse humaine/vampire, il parait si normal... Elle se demande s'il ne serait pas mieux pour elle d'être avec un homme, ou du moins ce qui s'en rapproche le plus, plutôt qu'avec un vampire.

L'auteure nous emmène dans un nouveau décors, une nouvelle ville: Jackson, où nous rencontrons de nouvelles créatures de la nuit, et où nous faisons plus ample connaissance avec Eric, qui essaie de se rapprocher de Sookie, encore... Et il n'est encore une fois pas loin d'arriver à ses fins! 

Même si j'ai trouver quelques passages un petit peu longuets, j'ai trouver ce roman riche en évènements, tout comme les 2 premiers, tout en étant bien différent, moins de sexe pour celui-ci mais beaucoup de violence. A chaque livre, sa propre histoire. Et ce tome nous laisse penser à une suite très interressante... 

 

 

 

Commenter cet article