Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zombie story, tome 1: Zombie island

Publié le par Mililivre

Auteur: David Wellington

Editeur: Milady

413 pages

Prix: 7 euros

 

 

Zombie-island.jpg

 

 Résumé 4ème de couverture 

 

  À la suite d'une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. À la recherche d'un remède au virus, un groupe d'adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l'île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d'être le destin le plus terrifiant...

 

 

 

Mon ressenti

 

L'histoire nous est présentée de deux points de vue. 

D'un côté Dekalb, qui vient d'être fait prisonnier et se voit contraint de laisser sa fille en Somalie tandis que lui, avec des jeunes filles surentraînées au combat, part à New York, dorénavant infestée de zombies pour y trouver des médicaments.

De l'autre, Gary, ancien étudiant en médecine devenu zombie, un zombie pas comme les autres.

Leurs destins vont se croiser pour être liés à jamais.

 

Etrange histoire que voici. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre car la 4ème de couverture ne nous révèle pas grand chose. J'ai été donc assez étonnée de voir l'histoire écrite également du point de vue d'un zombie, je pensais que seul le livre "Vivants" de Isaac Marion était dans ce cas, sauf que là, vous verrez que Gary est quelque peu différent.

 

Je ne sais pas trop comment me positionner par rapport à ce livre, je l'ai trouvé génial et en même temps très spécial... même si paradoxalement, c'est ce que j'ai aimé. Je sais que sur ce coup, je ne suis pas vraiment cohérente...

 

J'ai mis une semaine complète pour le lire, il est très bien écrit, on s'y voit vraiment, même lors des évènements les plus sombres, aucun détail ne nous est épargné, même les plus moches, l'auteur est cru et nous explique les évènements tels qu'ils sont, sans détour. Je pense que pour aimer ce livre, il faut vraiment aimer les histoires de zombies, ne pas aimer QUE voir le point de vue du gentil et avoir le coeur bien accroché. On est confronté à des situations difficiles, quelque soit le point de vue que nous sommes en train de lire et ça rend le livre d'autant plus intéressant.

Tout le long, on se dit "mais c'est pas vrai! C'est pas possible", on se demande vraiment où on va. Les personnages ont des comportements vraiment réalistes, des sentiments vraiment humains.

Le fin est vraiment très émouvante et surpenante! Je me suis dit "Oh le con! C'est pas vrai qu'il a fait ça!" J'ai vraiment été étonnée même si je comprend le pourquoi, une réaction totalement humaine...

 

Ca faisait longtemps que ce livre était dans ma PAL, j'ai hésité très longtemps à le lire car rien que la couverture annonce une lecture sombre et pas vraiment sympathique, elle reflète bien son contenu. Ne comptez pas passer un agréable moment, car vu les évènements de l'histoire, ça ne sera pas le cas.

Néanmoins, si comme moi, vous aimez les histoires de zombies, à vif et qui paraissent vraiment réelles n'hésitez pas à lire ce livre. 

 

 

 

 

Commenter cet article